Le contenu de cette page n�cessite une version plus r�cente d�Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

mardi 12 décembre 2017 - St Jeanne-Françoise de Chantal
« Retour

Travaux coeur de ville rue de Besançon : les commerçants donnent le feu vert

Les commerçants de la Rue de Besançon étaient réunis en mairie le 25 avril dernier. A la quasi-unanimité, ils ont validé le programme de travaux de réaménagement de leur rue. Ceux-ci débuteront dès cet été. 



Alors que les travaux de la première phase d’aménagement du cœur de ville s’achèvent Grande Rue, Place du 8 mai et rue de la Sous-Préfecture, la municipalité avait convié mardi 25 avril les 44 commerçants de la rue de Besançon pour leur exposer le projet de la phase 2, qui concerne les aménagements de leur rue. Les élus ont joué carte sur table : ils ont exposé le projet, mais aussi les contraintes et les nuisances que devront subir les commerces durant toute la phase de travaux. « Ce sera Verdun pendant plusieurs mois » a même prévenu Philippe Jaboviste, l’adjoint aux travaux. Après deux heures d’explications et de débat, le député-maire Jean-Marie Sermier proposait aux commerçants de décider eux même des suites à donner : « C’est simple : vous êtes 44. On va faire un vote. S’il y en a 22 qui sont contre, on ne fait pas les travaux. Sinon, on y va. Et on vous soutiendra, on vous accompagnera pour que tout soit mis en œuvre pour que les travaux soient le moins handicapant possible pour votre activité ». Le vote a finalement tourné court, puisque seulement 2 contre et une abstention ont été comptabilisées. Une quasi-unanimité, qui va permettre à la municipalité de programmer les travaux, dès le mois de juin 2017.

1. Les travaux

Le projet fait écho aux travaux de la Grande Rue, de la rue de la Sous-Préfecture et de la place du 8 mai. L’objectif est d’éclaircir la rue, mais aussi de redonner de l’aisance aux piétons : les largeurs de trottoir sont aujourd’hui insuffisantes pour offrir un confort minimum aux piétons. Trois « placettes » en pavés, identiques à celles créées dans la Grande Rue seront créées. Le reste sera traité en bêton désactivé. D’importants travaux de réseaux souterrains seront également engagés, les canalisations datant des années 60. Enfin, un traitement particulier de l’entrée de la rue de Besançon, depuis la place Grévy, sera opéré afin de mettre en valeur cette entrée de ville. L’amplitude de travail sera de 6h à 23h (2 équipes) pour raccourcir la durée du chantier.

2. La question du stationnement

Aujourd’hui, la rue de Besançon dispose de 30 places. Le projet prévoit d’en supprimer la moitié. Les 10 à 14 places restantes seront maintenues côté droit, entre la rue de l’Orveau et la rue Attiret. Mais surtout, c’est la gestion de ces places qui sera entièrement retravaillée : « Ce seront des arrêts minute contrôlés par des bornes, annonce Jean-Marie Sermier. Cela favorisera le turnover, alors qu’aujourd’hui, vous avez 30% des places qui sont monopolisées par des usagers qui stationnent plus de 4 heures d’affilé ». Les élus ont également promis de réfléchir à une tarification incitative pour les commerçants et les riverains pour l’accès au parking des Terreaux, sous-utilisé.

3. Le problème épineux des poubelles …

La question a été soulevée rapidement : « Pourrons-nous bénéficier de conteneurs enterrés ? » « Oui, a répondu Jean-Baptiste Gagnoux, premier adjoint chargé du projet cœur de ville. Même si c’est compliqué de mettre des conteneurs en centre-ville à cause des réseaux souterrains ». Une solution a été trouvée en bas de la rue Marcel Aymé. Jean-Baptiste Gagnoux annonce par ailleurs une étude sur trois autres secteurs : au début de la rue de Besançon (vers ex hôtel Chandioux), rue Arney et en haut de la rue Marcel Aymé, vers le Crédit Mutuel. A suivre …

4.  Le calendrier

  •  Juin-juillet 2017 : travaux de changement des conduites de gaz de la rue Marcel Aymé et rue de la Bière.
  • Mi-août à mi-novembre 2017 : Du virage de la rue Marcel Aymé jusqu’au milieu de la rue de Besançon (croisement avec la rue Attiret) : changement du collecteur d’assainissement, changement de la conduite « eau potable », changement de la conduite gaz et travaux d’aménagement de la voirie.
  • Pause pour les fêtes de fin d’année et les soldes (décembre – mi-janvier)
  • Mi-janvier-juin 2018 : haut de la rue de Besançon (de la rue Attiret jusqu'à la Place Grévy) : changement du collecteur d’assainissement, changement de la conduite « eau potable », changement de la conduite gaz et travaux d’aménagement de la voirie.

    Durant chaque phase, des solutions seront proposées afin que la circulation (véhicules de livraison notamment) ne puisse pas être interrompue.

5. Le budget

Le budget de cette deuxième phase de travaux s’élève à 1 233 597,18 € TTC.
Rappel budget phase 1 : 2 100 233,10 € TTC

Soit un budget total de 3 333 830,20 € TTC, dont 48 % subventionné par l’Etat et l’Europe

6. Et place aux Fleurs ?

C’est la troisième phase des travaux. Elle n’est aujourd’hui pas planifiée. Chiffrée à 620 694,90 € TTC, elle ne sera déclenchée, au mieux, que fin 2018.


Les 44 commerçants de la rue de Besançon réunis en mairie ont donné leur aval au projet