Le contenu de cette page n�cessite une version plus r�cente d�Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

dimanche 17 décembre 2017 - St Gaël
« Retour

Payer son stationnement deviendra plus simple


Une application pour payer par smartphone

Les allers-retours entre l’horodateur et la voiture ? La course pour remettre de la monnaie lorsque la durée du stationnement se prolonge ?  Ce sera bientôt de l’histoire ancienne à Dole !  D'ici quelques semaines, les possesseurs de smartphone pourront en effet payer leur parking avec leur téléphone. Il suffit de télécharger l’application Prestopark (prestopark.fr) et, lors de la première utilisation, d’entrer son ou ses numéros de plaque d’immatriculation et ses coordonnées bancaires.

« Ensuite, vous sélectionnez votre temps de stationnement par tranche de 10 minutes et vous pouvez ensuite l’ajuster à tout moment si vous êtes en avance ou si vous avez pris du retard, explique David Kleisler, directeur de la prévention et de la tranquillité publique. Le paiement, dématérialisé, ne s’effectue qu’à l’issue de la durée de stationnement choisie ». Il n’y a donc plus besoin de ticket et c’est la durée réelle de stationnement qui est réglée. Si votre téléphone est géolocalisé, vous n’avez même plus à chercher l’horodateur. Sacrément pratique ! Les commerçants auront même la possibilité d’offrir du temps de stationnement à leurs clients.

 

De nouveaux horodateurs

En parallèle, d’ici la fin de l’année, la Ville va se doter de nouveaux horodateurs, modernes et ergonomiques. Dans un premier temps, entre le 15 novembre et le 1er décembre, 17 nouvelles machines (sur les 28 que compte la ville) seront installées, principalement en coeur de ville.  Les automobilistes pourront toujours payer avec des pièces mais aussi avec la carte bancaire ou même sans contact. Et comme on entrera son numéro de plaque d’immatriculation, la machine ne délivrera plus de ticket. « Les agents chargés du contrôle scanneront la plaque d’immatriculation pour savoir si l’automobiliste a réglé son parking »  poursuit le chef de la police municipale.


30 minutes de stationnement gratuit

A compter du 1er janvier 2018, les usagers pourront bénéficier de 30 minutes de stationnement gratuit en voirie, une fois par jour, comme dans les parkings à barrière. Les tarifs des zones orange et rouge restent inchangés : 0,50 € et 1 €/heure pour deux heures au maximum.

Bientôt un tarif résidentiel

Adaptés aux usages actuels et simples d’utilisation, l’application Prestopark et les nouveaux horodateurs ont aussi l’avantage d’être très souples. Ils permettront ainsi la mise en place d’un tarif spécifique pour les résidents du centre-ville, payable à la journée, à la semaine ou au mois. Celui-ci sera mis en place début 2018.

Le forfait remplace l'amende

Le 1er janvier 2018, entrera en vigueur une loi qui dépénalise le stationnement payant de voirie (hors parking à barrière). En clair, en cas de non-paiement ou de paiement insuffisant, l'usager ne commettra plus une infraction sanctionnée par une amende fixée nationalement à 17 €. Mais il devra s'acquitter d'un forfait post-stationnement (FPS) dont le montant est décidé par le conseil municipal. Celui-ci a fixé ce FPS à 20 euros en raison des frais de gestion engendrés par la réforme. "Nous avons voulu rester raisonnables, notre objectif n'est pas de chasser les automobilistes par une politique agressive" souligne le maire Jean-Baptiste Gagnoux​.

En cas de dépassement de la durée de stationnement autorisé, le montant déjà payé sera déduit des 20 €. Les usagers auront trois mois pour s'acquitter du FPS. Au-delà, il sera majoré de 50 €.

+ d’infos : auprès de la police municipale au 03 84 79 79 89.