Le contenu de cette page n�cessite une version plus r�cente d�Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

vendredi 17 novembre 2017 - St Elisabeth
« Retour

Jean-Baptiste Gagnoux, nouveau maire de Dole

Suite à la démission du député-maire Jean-Marie Sermier, en application de la loi sur le non-cumul des mandats, le conseil municipal s’est réuni lundi 17 juillet pour désigner un nouveau maire. Seul candidat en lice, Jean-Baptiste Gagnoux - qui était jusqu’alors premier adjoint - a été élu par 29 votes pour et 6 bulletins blancs.

Les premiers mots du nouvel édile ont été pour les membres de la majorité municipale et pour Jean-Marie Sermier. Malgré son jeune âge – 32 ans -, Jean-Baptiste Gagnoux a déjà passé neuf ans au conseil municipal de Dole : « Cette quasi-décennie dont trois années à la fonction de premier adjoint m’ont permis de bien connaître le fonctionnement de notre ville et de son administration (…). Mais rien n’est possible quel que soit l’âge, sans un travail constant et une présence forte aux côtés de ses concitoyens ».

Dans la continuité

Le nouveau maire a souhaité s’inscrire complètement dans la continuité des actions initiées par Jean-Marie Sermier depuis 2014. « Face aux contraintes financières imposées par les restrictions budgétaires de l’Etat, il faut poursuivre notre esprit d’innovation (…). Que chacun comprenne bien que ce changement à la tête de la ville n’augure en rien un changement de politique de cette municipalité,  a insisté Jean-Baptiste Gagnoux. Les défis sont grands : poursuivre une politique ambitieuse pour le sport et la culture, garantir une offre de soins de qualité sur le bassin dolois, soutenir les acteurs de l’économie en favorisant notre attractivité, donner les meilleures conditions de vie, de réussite et d’épanouissement à tous les jeunes Dolois dès le plus jeune âge. » 

Jean-Marie Sermier, qui reste membre du conseil municipal et chef de file de la majorité, s’est dit « fier de transmettre le flambeau, de rester dans l’équipe, d’être aux côtés de Jean-Baptiste l’animateur de nos futures actions au service des Dolois ».

De nouvelles délégations

L’élection du nouveau maire a entraîné des modifications dans la répartition des délégations au sein du conseil municipal.

Les adjoints au maire et conseillers délégués sont :

  • Isabelle Mangin, 1ère adjointe chargée du personnel municipal et des affaires générales
  • Daniel Germond, 2e adjoint chargé des finances et de la promotion de la ville
  • Philippe Jaboviste, 3e adjoint chargé des services techniques, des travaux et de l’accessibilité
  • Jean-Philippe Lefèvre, 4e adjoint chargé de l’action culturelle, de l’événementiel et des relations internationales
  • Justine Gruet, 5e adjointe chargée des seniors et des liens intergénérationnels
  • Pascal Jobez, 6e adjoint chargé des politiques de santé et du handicap
  • Sylvette Marchand, 7e adjointe chargée des politiques sportives
  • Frédérike Dray, 8e adjointe chargée des affaires sociales et familiales
  • Sévin Kayi, 9e adjoint chargé de l’urbanisme  
  • Jean-Pierre Cuinet, conseiller délégué à la vie associative
  • Alexandre Douzenel, conseiller délégué aux nouvelles technologies de l’information et la communication, à la jeunesse et à l’animation de la ville
  • Catherine Nonnotte-Bouton, conseillère déléguée aux énergies, à la gestion de l’eau et au cadre de vie
  • Esther Schlegel, conseillère déléguée aux affaires scolaires
  • Mathieu Berthaud , conseiller délégué au logement
  • Jean Bordat, conseiller délégué à la biodiversité, à l’environnement et aux espaces naturels sensibles.

Qui est Jean-Baptiste Gagnoux ?

Le nouveau maire de Dole a 32 ans, est professeur d’histoire-géographie et siège depuis 9 ans au conseil municipal.

Jean-Baptiste Gagnoux est né le 4 avril 1985 à Dole. Il a grandi à Saint-Aubin et a été élève au lycée Pasteur-Mont Roland. Titulaire d’une licence d’histoire-géographie, il a obtenu le CAPES en 2011 et enseigne cette discipline à des lycéens. Pour accomplir son mandat de maire, il va se mettre en disponibilité de l’Education nationale.

Jean-Baptiste Gagnoux s’est engagé en politique en 2004 à l’UMP. Il était président du comité de soutien de Jean-Marie Sermier aux élections législatives de 2007. En 2008, à 22 ans, il fait son entrée au conseil municipal de Dole, élu sur la liste conduite par Gilbert Barbier et siège alors dans les rangs de l’opposition. En 2011, il prend la présidence de la mission locale espace jeunes et la gardera jusqu’en 2016.

Premier adjoint depuis 2014

En 2014, aux élections municipales, il figure sur la liste de Jean-Marie Sermier et devient premier adjoint au maire chargé du projet cœur de ville et de la politique de la ville. A ce titre, il suit plus particulièrement le plan de redynamisation du centre-ville sur toutes ses thématiques (commerce, animation, urbanisme, aménagement de l’espace...) et s’occupe du quartier des Mesnils-Pasteur. Ce passionné d’histoire - et de la seconde guerre mondiale en particulier - assure également les relations avec le monde combattant et travaille sur les questions de sécurité. « Ma fonction de premier adjoint m’a permis d’appréhender de nombreux dossiers au-delà de mes délégations strictes. J’étais en relation quotidienne avec le député-maire » souligne Jean-Baptiste Gagnoux

Depuis 2015, il est également conseiller départemental du canton Dole 1 et préside, au titre du Département du Jura, la société d’économie mixte d’aménagement et de construction SOCAD.