Le contenu de cette page n�cessite une version plus r�cente d�Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Développement durable /
Économie d’énergie
 
L’éclairage public
La révision de l’éclairage public dolois dès 2009
Le service électricité a réalisé un inventaire des points d’éclairage de la ville. Cette étude fait état de nombreux luminaires peu éclairants, forts consommateurs et assez fragiles. Il est donc nécessaire de leur substituer de nouveaux lampadaires plus économes et plus performants.
La priorité ira au remplacement des lampadaires de type “boules”, comme ceux situés le long du port, fonctionnant au mercure. Ce remplacement qui débutera en 2009 s’étalera sur plusieurs années. Le matériel sera certes plus onéreux, mais grâce aux économies réalisées sur la consommation, le retour sur investissement se fera en quelques années.
Les nouveaux lampadaires seront équipés d’ampoules basse consommation, ainsi que de ballasts électroniques. Ces petits éléments qui se fixent sur les luminaires, permettent de réduire la consommation d’électricité tout en produisant plus de lumière et en augmentant la durée de vie des ampoules.
 

Offrir un éclairage plus adapté
En parallèle à cette étude sur l’éclairage public de la ville en général, une réflexion est actuellement menée sur l’éclairage d’édifices ou lieux publics dolois.
Il a ainsi été constaté que certaines écoles souffrent d’un manque d’éclairage, tout comme certaines salles de la Médiathèque.
A contrario, le Pont de la Corniche présente un sur éclairage tout comme le parking des terreaux éclairé en permanence, 24 h/24.  La durée d’éclairage va donc être réduite et les ampoules remplacées par des basse consommation. La consommation d'éclairage du parking sera ainsi divisée par deux sans nuire aux utilisateurs.

 

Espace info-énergie
Des informations précises et gratuites peuvent être apportées à tous les projets, pour vous informez sur la maîtrise de l’énergie et les énergies renouvelables ; pour vous proposez des conseils pratiques et neutres ; ou pour vous énoncez des critères de choix en matière de réductions des consommations et de protection de l’environnement.
Nous vous invitons à contacter l’Espace Info Energie : Avant d’engager des travaux importants dans une habitation, avant d’engager la construction d’un bâtiment, avant d’envisager le remplacement d’équipement.
L’Espace Info Energie vous accueille 3, avenue Aristide Briand à Dole. Jours d’accueil cliquer ici : www.ajena.org/page.php?page_id=109

 

Ondes - Antennes relais
Depuis quelques années, les installations d’antennes relais se multiplient sur la commune. Et même si aucune étude n’a démontré formellement leur dangerosité, cette multiplication inquiète les riverains. Alertée par ces derniers, Isabelle Nouvellon, adjointe au développement durable, s’est plongée dans le dossier. « J’ai rencontré les opérateurs de téléphonie mobile conventionnés avec notre collectivité et leur ai fait part de ma volonté de suivre de manière régulière les dossiers d’implantations d’antennes relais sur Dole, ce au titre du principe de précaution. » explique Isabelle Nouvellon.

Les émissions d’ondes des antennes relais sont parfois mesurées, les dernières mesures datant du printemps 2007, sont toutes inférieures au seuil maximum autorisé. « Ces chiffres sont effectivement sous le seuil légal en France – tempère Isabelle Nouvellon –  mais ils sont souvent supérieurs aux seuils tolérés dans certains pays voisins comme la Suisse. La vigilance reste de mise. »
La charte signée en 2007 entre l’association des maires de France et les opérateurs de téléphonie mobile insiste sur l’information et la transparence des opérateurs envers les riverains : affichage sur le terrain pendant les travaux d’installation d’antennes, possibilité de consulter les dossiers en mairie… Les opérateurs s’engagent aussi à réaliser des dossiers d’information, consultables au service urbanisme, pour toute nouvelle installation ou modification d’antenne relais.

Enfin, autre point important, le maire peut être à l’initiative de prises de mesures électromagnétiques en choisissant seul le lieu, la date et l’heure de la mesure.
Une avancée pour l’adjointe au maire qui n’a pas manqué de rappeler ces obligations à Orange et Bouygues, les deux opérateurs conventionnés et présents sur les bâtiments publics de Dole.


Dernières informations

* Suite à l’insistance de l’élue, Bouygues supprime 3 antennes sur le site du château d’eau d’Azans.
* A la demande d’une maman qui avait signalé l’implantation d’une antenne-relais à proximité de la crèche du Petit Prince et qui se demandait si cela pouvait avoir des conséquences sur les jeunes enfants accueillis toute la journée dans l’établissement, l’association Robin des Toits, avec le soutien de la ville et en présence notamment d’un agent de la police municipale assermenté, a effectué le 29 octobre 2009 une série de mesures de l’exposition aux ondes électro-magnétiques.La salle des fêtes faisant barrage aux ondes, les résultats sont rassurants car le maximum relevé se situe à 0,10-0,15 V/m, en-dessous de la limite de 0,6 V/m recommandée par les associations et les scientifiques internationaux indépendants (et heureusement, bien en deça de la puissance autorisée par la législation française : 41 à 61 V/m !), dans des pièces (grenier, cuisine, cour extérieur) qui plus est peu voire pas du tout fréquentées par les enfants. Les pièces de vie des enfants enregistrent des expositions très faibles, situées entre 0,02 et 0,06 V/m.

Pour consulter la carte d’implantation des antennes relais sur Dole, cliquer ici www.cartoradio.fr

10 mesures de précaution pour limiter les risques
1- N'autorisez pas les enfants de moins de 12 ans à utiliser un téléphone portable sauf en cas d'urgence. Les organes en développement (du foetus ou de l'enfant) sont les plus sensibles à l'influence possible de l'exposition aux champs électromagnétiques.
2- Lors des communications, maintenir le téléphone à plus de 1 mètre du corps. Utilisez le mode haut-parleur, ou un kit mains libres, ou une oreillette Bluetooth.
3- Restez à plus de 1 mètre de distance d'une personne en communication, et évitez d'utiliser votre téléphone dans des lieux comme le métro, le train ou le bus où vous exposez passivement vos voisins proches au champ électromagnétique de votre appareil.
4- Evitez le plus possible de porter un téléphone mobile sur vous, même en veille. Ne pas le laisser à proximité de votre corps la nuit, ou alors le mettre en mode "avion" ou "hors ligne/off line" qui a l'effet de couper les émissions électromagnétiques.
5- Si vous devez le porter sur vous, assurez-vous que la face "clavier" soit dirigée vers votre corps et la face "antenne" (puissance maximale du champ) vers l'extérieur.
6- Utilisez votre téléphone portable pour établir le contact ou pour des conversations de quelques minutes seulement (les effets biologiques sont directement liés à la durée d'exposition).
7- Quand vous utilisez votre téléphone portable, changez de côté régulièrement, et avant de mettre le téléphone portable contre l'oreille, attendez que votre correspondant ait décroché.
8- Evitez d'utiliser le portable lorsque la force du signal est faible ou lors de déplacements rapides comme en voiture ou en train.
9- Communiquez par SMS plutôt que par téléphone (limite la durée d'exposition et la proximité du corps).
10- Choisissez un appareil avec le DAS (débit d'absorption spécifique qui mesure la puissance absorbée par le corps) le plus bas possible.

 

 

100% Loisirs
Adresse :
Hôtel de Ville
Place de l’Europe
Développement Durable

39100 DOLE

Jours et horaires d’ouverture
Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h00 et de13h30 à 17h00
03.84.79.79.79
 
100% Loisirs